Et si Kaliningrad redevenait Königsberg ?

https://i1.wp.com/www.bendav.nl/gif/ebay15/0783.jpg

Depuis le IIe ou le IIIe siècle, des Baltes habitaient la région entre Vistule et Niémen : les Prūsai, ou Prussiens. En 1226, le Duc Conrad 1er de Mazovie (Konrad I Mazowiecki) invita les Chevaliers Teutoniques à s’installer autour de Chełmno (en Allemand Kulm) et à pénétrer sur les territoires prussiens. En 1231 commença une guerre de conquête qui sera le départ de la création de l’Etat monastique des Chevaliers teutoniques, après avoir gagné la guerre contre les baltes. La Prusse devint alors une terre de colonisation allemande, les colons venant de tout le Saint-Empire prenant le nom du peuple, les Prussiens.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e9/Segelklub_Rhe_K%C3%B6nigsberg.svg/800px-Segelklub_Rhe_K%C3%B6nigsberg.svg.png

En 1255, l’Ordre Teutonique  édifia une ville du nom de Königsberg (Mont du Roi) dont les premiers édifices en pierre datent de 1257. Königsberg obtint une charte en 1286, rejoint la Ligue Hanséatique en 1340, devint la capitale de l’Ordre Teutonique en 1457, après la chute de Marienburg, puis capitale du Duché de Prusse en 1525,

https://i1.wp.com/co13.nevseoboi.com.ua/16/15198/1383637730-3167004-nevseoboi.com.ua.jpg

lorsque le Grand-Maître de l’Ordre Teutonique, Albrecht von Brandenburg-Ansbach, sécularisa l’Etat monastique et se convertit au Luthéranisme. La première université de Königsberg, l’Albertina, ouvrira ses portes en 1544.

https://i2.wp.com/i.imgur.com/Bxp6D.jpg

Le 13 Janvier 1945, la vermine rouge lança son offensive vers Königsberg, qui résistera jusqu’au 11 Avril. Des atrocités sans nom furent commises par les criminels rouges soviets jusqu’à l’extermination totale de ses défenseurs ; Konigsberg  était allemand depuis huit siècles.

Les accords scélérats de Postdam du 26 Juillet 1945 officialisèrent le partage de la Prusse orientale : le sud revint à la Pologne, le nord livré aux soviets, Königsberg devint Kaliningrad, du nom d’une ordure rouge  proche de Staline, Mikhail Kalinin, membre du Politburo de 1926 à 1946, et Président du Présidium du Soviet suprême de 1922 à 1946 et, à ce titre. Cette ordure de Kalinin a soutenu la décision du massacre de Katyn. (imputé aux allemands dans le procès truqué de Nuremberg).

les soviets rasèrent la ville millénaire pour y construire des bâtiments infects à la mode stalinienne aussi répugnants que cette malheureuse ville du Havre rasée par la vermine anglo-américaine en 1944 . (Le Havre véritable dégueulasserie visuelle, la laideur à l’état brut « reconstruit par le calamiteux Perret et le communiste juif bresilien Niemeyer élu patrimoine de l’humanité par les mondialistes depuis 10 ans)

Le Havre la honte architecturale de la Normandie

Si l’on calcule bien, Königsberg a été 690 ans teutonique, prussienne puis allemande, mais seulement 70 ans russe. Voilà ce qui, au vu des critères qui ont présidé à l’occupation puis à l’annexion de la Crimée par les Russes, donnerait des arguments à l’Allemagne pour récupérer la ville de Kant.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f1/Kant-Denkmal_K%C3%B6nigsberg_(1._Platz).JPG

La ville a gardé le nom de son hiérarque stalinien, même si des tentatives de lui redonner son ancien nom ou de l’appeler Kantgrad (Le philosophe Emmanuel Kant y a vécu de 1724 à 1804) ont été faites dans les années 1991 – 1995. Alors que Stalingrad était devenue Volgograd en 1961 et que Leningrad redevenait Saint Pétersbourg en 1991, il est étonnant que Kaliningrad n’ait pas changé de nom. Mais l’emploi du nom originel allemand a été massivement rejeté par la municipalité et par la population locale (bien que l’appellation familière courante en Russe soit Кениг  pour König), et aucun consensus ne s’est fait sur un autre nom.*

https://i2.wp.com/canitz.org/site/images/kon_kneiphof-and-dom.jpg

Zarah Leander – Vilja-Lied 1931

https://konigsberg1.files.wordpress.com/2015/07/0e032-stich_von_kc3b6nigsberg.jpg?w=625